Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /nfs/c07/h03/mnt/102565/domains/montreal-nightclubs.com/html/wp-content/themes/arras/library/filters.php on line 42 and defined in /nfs/c07/h03/mnt/102565/domains/montreal-nightclubs.com/html/wp-includes/wp-db.php on line 1292

Review: Divers/Cité 2013 Day 2 – Frankie Knuckles, David Morales, Hector Romero

divers_cite_2013_david_morales_raining

David Morales playing in the rain @ Divers/Cite 2013, Old Port Montreal

Version français au-dessous

Old Port Montreal, August 3rd 2013

Second day of the festival and the second big day at the Quai Jacques-Cartier with a exiting and tantalizing line-up. Frankie Knuckles, Hector Romero and David Morales shared 5h of madness. Between magic from one and perfection from others we had an amazing time from beginning to end. Recap of an exciting day full of energy and love, rocked by some of the best house music in the world.

By keeping the DJs schedule secret, Def Mix made us want to come sooner, and for the most curious ones the surprise was big when they saw the legendary Frankie Knuckles behind the decks while the sun was still high, fighting against the threatening clouds. But it was smart from them! Taking care more of the musical aspect to the detriment of the financial aspect, the festival and the DJ gave us a memorable gift.

To open this ball of lords, Divers/Cité has called a Brazilian DJ, DJ Memê, who a bit later the same day, was going to play at Stéréo alongside Ana Paula. Two different atmospheres for the DJ who made his debut on the Montreal scene while opening for the Def Mix family reunion. After a solid set by the DJ from Rio de Janeiro, the head of Def Mix gang started playing, having the freedom to switch from “techy” House to a more disco House which for years has made Knuckles what he’s became: a legend. Knuckles then mixed between these two mini-genres to perfection leaving some genius details at each transition. His rhythmic, his musical ear and his years of experience mingled in a set of very high class. Regardless of the song coming with its own challenge when it comes to mix it, the “godfather” of the house was like a giant above all mountains. He opened a royal road for his friend Hector Romero who followed him.

As DJ Memê had two appointments with the Montreal crowd this weekend, Hector Romero did not move up here for a single set. After playing on Friday night at club Peopl of the respected Jojo Flores, always within Divers/Cité Festival, American native of New York State was able to prove to us why he was part of the biggest in his genre, adapting himself to all situations. In fact, being in a different context than the club located in the Old Port, Hector Romero wanted to surprise his world and enjoy the public in another way. He made a set very “techy”, even being often at the limit of techno, releasing all the energy of the public that came in massively to listen to this beautiful family of musicians.

Despite the arrival of rain and lightning most of the audience stayed for the beloved David Morales. Morales is back at the festival for the second consecutive year, after closing last year’s festival alongside Chus & Ceballos (that are also closing the festival on Sunday night). Mixing to the back drop of fireworks that add themselves to the visual and acoustic party of Divers/Cité, David Morales ended an evening that was a fresco of Def Mix’s House Music. Indeed, after a very “disco” Knuckles and very “techy” Romero, we had a very pop House, symbol of the Morales’ music. A mixture of voice with a more melodious House roughly summarizes its footprint. It was the great way to end a busy day, leaving the brave dancers amazed at the sight of the coming third day.

With this day, Divers/Cité has shown us once again that they are integral part of the Montreal electronic scene. With a sound system of outstanding quality well above that of Piknic Electronique or Igloofest and with a line-up full of world renowned DJ who share the set times each day, the festival treats us delightfully hour by hour, day by day. We look forward to Sunday with a little more exotic and techno program. First Jojo Flores open to Francois K who makes his return to Montreal, alongside Will Automagic and Horse Meat Disco. On the other the side, the gang Stereo Production of the famous Spanish duo Chus & Ceballos, with the return of David Penn to the festival, as well as Patrick M, Marciano and Nicola Torriero. See you Sunday on the dance floor!

Written by: Karl

————————————————————————————————————————————-

Deuxième journée de festival et deuxième grosse journée au Quai Jacques-Cartier avec une affiche plus qu’alléchante. Frankie Knuckles, Hector Romero et David Morales se partagèrent 5h de pure folie. Entre la magie de l’un et la perfection de l’autre nous nous sommes régalé du début à la fin. Retour sur une journée riche en évènements, bercée par une des meilleures musique House au monde.

En laissant planer le doute sur les heures de passage des DJ, Def Mix nous donna envie à venir plus tôt, et pour les intrépides la surprise fût de taille lorsqu’ils virent le mythique Frankie Knuckles derrière les platines alors que le soleil était toujours haut, bataillant face à de menaçants nuages. Mais que ce fût intelligent de leur part ! Prenant en compte l’aspect musical au détriment de l’aspect financier, le festival ainsi que les DJ nous ont fait un cadeau inoubliable.

Pour ouvrir ce bal des seigneurs, Divers/Cité a fait appelle à Memê, un DJ brésilien qui récidivait cette même soirée mais cette fois au Stéréo au côté de Ana Paula. Un autre décor et une autre ambiance pour celui qui faisait ses grands débuts sur la scène montréalaise en ouverture de la soirée Def Mix. Après un set solide il laissa donc place au chef du gang Def Mix qui eu la liberté d’alterner une house plus « techy » avec une house plus disco qui pendant des années a su rendre Knuckles ce qu’il est. Knuckles mixa donc entre ces deux mini-genres à la perfection laissant des détails de génie à chaque transition. Son sens du rythme, son oreille musicale et ses années d’expérience se mélangèrent dans un set de très grande classe. Peu importe la chanson arrivant avec ses tonnes de défi à l’heure du mix, le « godfather » de la house était comme un géant dépassant toutes montagnes. Il ouvrit une voie royale à son ami Hector Romero qui le suivit.

De même que DJ Memê, Hector Romero ne fit pas le déplacement jusqu’à ici pour un unique set. Ayant mixer la veille au club Peopl du respecté Jojo Flores, toujours dans le cadre du festival Divers/Cité, l’américain originaire de l’État de New York a su nous prouvez pourquoi il faisait parti des plus grands en nous faisant preuve de son don à s’adapter à toutes situations. En effet, étant dans un autre contexte que le club du Vieux-Port, Hector Romero a voulu surprendre son monde et régaler son public d’une autre façon. Il réalisa un set particulièrement « techy » étant même très souvent à la limite de la techno libérant toute l’énergie d’un public venu en masse écouter cette belle famille de musiciens.

Malgré l’arrivée de la pluie et des éclairs la majeure partie du public resta pour le très aimé David Morales. Ce dernier se retrouve au festival pour une deuxième année consécutive, après avoir fermer le festival l’année dernière en compagnie de Chus & Ceballos (que nous retrouverons aussi une nouvelle fois cette année, dimanche soir pour la clôture du festival). Mixant dos aux feux d’artifices qui se rajoutaient à la fête visuelle et sonore du Divers/Cité, David Morales termina une soirée qui fût une fresque de l’étendue de la musique House sauce Def Mix. En effet après une House très « disco » de Knuckles et une House très techno de Romero, on eu une House très pop, symbole de la musique de Morales. Son empreinte se résumera grossièrement à un mélange de vocaux avec une House bien plus mélodieuse.  Ce fût idéal pour clore une journée intense, laissant les valeureux danseurs reprendre leurs dernières énergie à la vue de la troisième journée.

Avec cette journée, Divers/Cité nous a prouvé une fois de plus qu’ils font parti intégral de la scène électronique montréalaise. Avec un système de son d’une qualité remarquable nettement au dessus de celui du Piknic Electronique ou de l’Igloofest et des DJ reconnus mondialement qui se partagent l’affiche chaque jour, le festival nous régale heure par heure, jour par jour. On a hâte à dimanche avec un programme un peu plus exotique et techno. D’une part Jojo Flores ouvrira pour le grand François K qui fait son retour à Montréal, ainsi que Will Automagic et Horse Meat Disco ; de l’autre le gang Stéréo Production du fameux duo espagnol Chus & Ceballos, en compagnie de David Penn pour son grand retour au festival, ainsi que Patrick M, Marciano et Nicola Torriero. Rendez-vous sur le dancefloor!

Auteur: Karl

PhotographerA. Rad Photo

www.diverscite.org‎